TÉMOIGNAGES

Demandeur d'asile de Rwanda

Je tiens à remercier toutes les personnes qui travaillent et qui vivent dans le Centre Scalabrini pour immigrés et aussi à vous. La raison pour laquelle je vous écris cette lettre, je souhaite qu'elle soit déposée dans les documents du centre pour montrer à tous qui veulent savoir la vérité sur vous. Comment vous vous occupez des gens, comment sont traités avec respect et honneur ... merci à vous pour ce coeur que Dieu lui a donné, merci à votre épouse et à votre personnel. La préoccupation que vous aviez à faire renouveler mon ID a marqué moi et mes amis qu’i ls ont vu se produire.

Rappelez-vous, monsieur, le jour où j'ai été libéré, deux femmes vinrent vous remercier pour que ce que vous avez fait pour moi. Même mon fils et ma famille, ont reçu le message. Ils ont envoyé un mot de gratitude, à vous à travers moi. Vous méritez une vache, comme elle est considérée comme un don d'honneur dans de nombreux pays de l'Afrique.

Beaucoup d'amour.
Merci beaucoup Mme Esther

Demandeur d'asile de Colombia

Arrivée à Montréal comme réfugié, je ne parlais ni le français ni l'anglais, mais au Centre Scalabrini, j’y ai trouvé l’accueil, l'accompagnement, le soutien juridique, moral et spirituel. Au cœur se sentent comme si j’avais été dans ma propre maison et dans mon propre pays, avec vous tous, j’ai trouvé une famille dans cette belle ville. Que Dieu continue à bénir ce travail merveilleux, pour que tout cela continue à porter ses fruits.
Nelly Ruby

Une Immigrante d'Iran

Seulement 4 jours après mon arrivée à Montréal, je suis allé au centre des femmes asiatiques et ils m'ont introduit au Centre Scalabrini. Lorsque j'ai visité la maison, je l'ai trouvé calme, propre et sécuritaire. Je me suis déménagé là-bas très bientôt. Le premier matin après mon arrivée à la maison, j'ai commencé à connaître les personnes. Une jeune dame très gentille et aimable, qui plus tard, j'ai découvert qu'elle était une religieuse m'a montré la maison et dans ma grande surprise j'ai trouvé une église dans la partie arrière de la maison: l'église Saint-Rita. Je me suis agenouillé dans une profonde satisfaction.

En tant que jeune fille musulmane, j'ai toujours aimé Jésus-Christ et même moi, je suis habitué à porter une croix avec moi-même et à ce moment j'ai vraiment senti que tout mon amour et de respect pour Jésus-Christ et sa sainte mère a été reçu par eux et que Dieu m’a répondu moi de cette façon.
Dans les jours suivant les administrateurs et les habitants sont devenu ma famille et mes amis et après quelques jours, j'ai commencé mon cours de français dans le même bâtiment.

Maintenant, après 5 mois de vie à cette maison, j'ai fini mes procédures officielles d'immigration et je termine mon français pour démarrer mon travail très bientôt.

Je remercie Dieu pour la calme et le confort sûr cette belle maison résidentielle et les gens autour de moi. Cette situation m'a donné une bonne occasion de commencer mon processus d'intégration dans ma nouvelle société, sans aucun stress, pression ou problème.

J'apprécie profondément le but de Scalabrini centre qui est bien accueillir les nouveaux arrivants et les étrangers ... une aide nécessaire à ceux qui ne dispose d'aucune information locale réelle.... la même chose que la Sainte Famille a apprécié dans leur Voyage en Egypte où ils étaient des étrangers...
Anonyme